Volontaires de l’agriculture formés dans le cadre d'E-TIC.net

Volontaires de l'agriculture Service Civique National (SCN) en formation à Yoff, photo © Jim Rudolf
Volontaires de l'agriculture Service Civique National (SCN) en formation à Yoff, photo © Jim Rudolf
Par Namory Diakhate, traduit en anglais par Claire Harter
09 avril 2010

Yoff, Sénégal. Du 1er au 3 avril 2010, s’est tenu dans les locaux du CRESP/Global Eco-Village Network Sénégal, un séminaire de formation sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication par 22 jeunes du Service Civique National, nouveaux volontaires sénégalais de l’agriculture. Cette formation a été organisée dans le cadre de la collaboration établie entre le Service Civique National et ICVolontaires pour la mise en oeuvre du projet E-TIC.net.

Le Service Civique National (SCN) est un programme rattaché au Ministère de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs du Sénégal et qui coordonne un corps de volontaires mobilisés pour l’agriculture. Près de 2000 jeunes ont ainsi pu être formés, dans un cadre pratique, dans les métiers de l’agriculture. Essentiellement issus du monde rural, ces jeunes sont principalement des élèves, mais on peut y trouver, des transporteurs, des ouvriers ….

Les trois jours de formations passés au Centre de formation de Yoff près de Dakar ont permis à des jeunes qui n’ont dans leur grande majorité pas accès aux TIC de valoriser des acquis, pour certains, mais aussi de se familiariser avec l’outil informatique pour les autres.

Durant les trois jours, ces jeunes volontaires de l’agriculture ont été encadrés par Jim Rudolf et Moustapha Ndiaye qui leurs ont appris à manipuler des outils tels que Google mail et Skype, car le travail qu’ils seront amenés à accomplir sous peu exige qu’ils soient en mesure de contacter les coordinateurs du projet à tout moment.

Ces jeunes participeront en effet à une étude pour E-TIC.net, projet qui a pour objectif de fournir des outils et des éléments de formation, de sorte que les petits agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs puissent être mieux informés sur les possibilités de vente des produits, ainsi que les questions agroalimentaires et sanitaires. 

Dans les zones rurales où ils seront affectés pour une durée de deux ans, les volontaires seront amenés à recueillir des informations relatives aux pratiques agricoles, aux défis relatifs à l’élevage et à l’utilisation des technologies dans ce contexte.

A cet effet, des exemplaires du questionnaire d’étude de terrain leur ont été distribués et expliqués. Une fois que les volontaires auront terminé de rassembler les informations, ils devront préparer et envoyer un rapport à l’équipe d’ETIC.net et/ou transmettre les résultats obtenus à leur superviseur qui les acheminera plus loin.

"Je suis très satisfait de voir que le protocole d'accord signé fin 2007 entre ICVolontaires et le Service Civique National prend aujourd'hui une forme concrète avec cette formation, qui permet à nos jeunes une initiation aux nouvelles technologies," affirme l’Administrateur du Service Civique National, le Colonel Gueye.

Les trois jours de formation terminés, la satisfaction pouvait aussi se lire sur le visage de certains jeunes, car ce projet leur a permis de toucher une souris d’ordinateur pour la première fois de leur vie.

©1998-2017 E-TIC|system mcart|Mis à jour: 2014-02-24 10:02 GMT|Notre politique | RSS|